//Conseils pour aider vos enfants à mieux vivre le confinement

Conseils pour aider vos enfants à mieux vivre le confinement

C’est une période très inhabituelle pour tous que nous sommes en train de vivre. En plus de la peur d’être contaminé par le virus et la crainte de ce que cela peut entrainer pour nos proches, il faut rester confiné chez soi. Si tout le monde semble s’accommoder de la situation et fait de son mieux pour prendre son mal en patience, il convient de rappeler les points de vigilance à avoir et de donner quelques conseils pour que tout se passe au mieux pour les enfants.

Partagez les émotions et communiquez au sein de la famille

C’est une grosse perte de repères pour les enfants. Ils ne peuvent plus aller à l’école, ne voient plus leurs amis et sont obligés de réduire leurs interactions sociales à un âge où tout cela est important pour leur construction personnelle. Contrairement à ce que l’on croit, les enfants sont également très réceptifs aux angoisses de leurs parents, même quand elles sont peu visibles. Vous devez donc faire attention à tous les petits signes qui pourraient survenir : oppositions, tristesse, colères, gestes agressifs… Pour les prévenir ou les contrôler s’ils arrivent, une discussion ouverte et franche est la meilleure solution. Un enfant a beaucoup de mal à mettre des mots et à analyser les émotions qu’il peut ressentir. C’est à vous adulte de montrer l’exemple. Ne cachez rien à vos enfants de vos émotions. Vous pouvez tout à fait leur expliquer que vous aussi vous ressentez de la peur, des angoisses ou des inquiétudes, mais que vous essayez de les surmonter. Faites-leur sentir que vous êtes là et que tous ensemble vous allez passer de bons moments, sans minimiser le fait que cela peut ne pas être toujours le cas, mais que ce sera passager. Responsabilisez-les en leur donnant des rôles à tenir dans la maison. C’est un travail d’équipe et tous ensemble vous allez y arriver.

Établissez une structuration du temps

Un enfant a besoin d’un cadre sécurisant pour se sentir bien. La famille en est un, mais cela n’est parfois pas suffisant parce que ce n’est pas le même que d’habitude. L’école à la maison est un bon moyen de maintenir ce cadre, mais il doit être couplé avec des moments plus ludiques. Essayez autant que possible de prévoir un emploi du temps qui se répète dans la semaine pour que de nouveaux repères se fassent. Définissez des temps de travail, des temps de jeux, des temps d’écrans, des temps d’activités collectives comme les repas à heures fixes et une heure de coucher. Profitez-en pour que votre enfant apprenne à être autonome : qu’il s’habille seul, qu’il range ses affaires et ses jouets, qu’il dresse la table par exemple. Un enfant autonome est mieux armé face aux changements. Et très important, n’oubliez pas les activités sportives, essentielles pour les enfants et pour leur développement personnel. Il en faut si possible un peu tous les jours.

Limitez l’exposition de vos enfants aux écrans

Avant toute chose, il est préférable de ne pas être dans un état d’esprit trop « militaire » et il est important pour le bien-être de tous de pouvoir rester flexible quand il le faut. La sensibilisation des enfants face aux méfaits des écrans est donc une tâche (certes difficile !) qui doit se faire dans le calme et l’échange.

Pour ne pas trop les frustrer, l’idéal est de définir des plages horaires dédiées au temps d’écran. Ces créneaux devront être éloignés des heures de lever et de coucher et des moments de repas. L’écran ne doit pas être totalement interdit, mais il doit être toléré et surtout contrôlé, quel que soit l’âge de l’enfant. Ainsi, il est fortement déconseillé de mettre une télévision dans une chambre d’enfant. C’est également le bon moment pour leur montrer qu’il existe des choses très intéressantes à regarder : des documentaires animaliers, des émissions pour enfants traitant du corps humain, de l’histoire, de la géographie… Les enfants sont de nature très curieuse et ils seront ravis de pouvoir apprendre de nouvelles choses de cette manière !

Occupez vos enfants

Vous devez leur montrer les avantages à passer du temps en famille, à travers les jeux de société, un atelier cuisine, une séance de yoga. Même en appartement, il est toujours possible de s’adapter et de trouver des idées qui plairont à tous. De plus, en impliquant pleinement vos enfants dans les activités et en leur demandant de trouver une activité pour toute la famille, ils se sentiront valorisés et oublieront rapidement leurs jeux vidéo ou dessins animés ! Lorsque les parents donnent l’exemple, il est toujours plus facile pour l’enfant de les imiter ou de vouloir partager des moments avec eux. Vous aimez le jardinage ? Vous êtes fan de lectures ou de jeux cérébraux (mots fléchés, sudoku, etc.), partagez votre passion et initiez vos enfants, ils vous en remercieront !

Pendant cette période de confinement, de nombreux parents partagent leurs trucs et astuces sur les réseaux sociaux pour occuper les enfants : mettre en place un système de récompense pour les tâches ménagères auxquelles ils participent, organiser une chasse au trésor… Nous proposons aussi sur notre site des expériences scientifiques adaptées à toutes les tranches d’âge que vous pourrez réaliser en famille.

Prenez soin de vous !

En tant qu’adulte, vous êtes un pilier de la famille en confinement. Vous devez donc être en forme et vous ménager des moments à vous pour être plus réceptifs aux demandes de vos enfants et du travail. Si vous êtes trop fatigué ou angoissé, vous ne pourrez pas être calme et bienveillant et c’est bien normal. Expliquez à vos enfants que vous avez besoin de moments de décompression et vous verrez que la plupart le comprendront très bien. Et surtout, faites-vous confiance et ne vous mettez pas trop de pression. Le but est que toute cette période se passe au mieux pour tout le monde.

2020-04-24T18:53:32+02:00 24 avril 2020|Catégories : Blog sur l'actualité des franchisés|

Laisser un commentaire